Les vertus du son d’avoine

sond'avoine

Source : passeportsanté.net

Les promesses du son d’avoine 

Saupoudré sur les yaourts et les salades, ou ajouté à la préparation des crêpes, des galettes et même du pain, le son d’avoine peut être intégré quotidiennement à notre alimentation.

Encore peu connu il y a quelques années, le son d’avoine est devenu aujourd’hui un ingrédient indispensable aux alimentations spéciales minceur et aux régimes santé.
Avec des effets prouvés sur le taux de cholestérol en raison de sa teneur en béta-glucane, une fibre soluble hypocholestérolémiante, et des bienfaits reconnus pour affiner la silhouette, le son d’avoine, très médiatisé à travers le régime Dukan, semble plein de promesses…

Les bienfaits minceur du son d’avoine

Le rôle des fibres solubles

Le son d’avoine est très riche en fibres solubles. Ces fibres ont la capacité de se dissoudre dans le tube digestif. On en trouve par exemples dans la pomme, la courgette ou l’aubergine,mais en quantité moindre que dans le son d’avoine.
Au cours d’un repas, les fibres solubles se mélangent aux autres aliments consommés. L’organisme ne disposant pas des enzymes nécessaires à l’assimilation des fibres d’avoine, elles traversent alors le tube digestif et le côlon sans être absorbées et sont en partie éliminées par les voies naturelles, emportant avec elles certains nutriments comme les glucides (sucres) et les lipides (gras) des autres aliments avec lesquels elles se sont mélangées. Le nombre de calories consommées est ainsi mathématiquement amoindri, tout comme les apports en sucre et graisses.

Les bienfaits minceur du son d’avoine

La satiété

Ayant la capacité d’absorber environ 30 fois son volume d’eau, le son d’avoine a tendance à gonfler dans l’estomac. Cette faculté d’absorption, additionnée aux propriétés rassasiantes des fibres solubles, permet d’augmenter la sensation de satiété à la fin du repas. Le grignotage, responsable de l’échec de nombreux régimes, pourra ainsi être évité.

Pour ce qui est de la posologie, il est recommandé de limiter dans un premier temps la prise de son d’avoine à 1 cuillère à soupe par jour afin de s’assurer qu’il est bien toléré par l’organisme. Il sera ensuite possible d’augmenter sa consommation à 2 voire 3 cuillères à soupe par jour.

Les bienfaits santé du son d’avoine

Le son d’avoine est un allié santé de plus en plus souvent recommandé par les nutritionnistes puisqu’il permettrait de prévenir et de combattre différentes maladies chroniques…

Des effets sur le diabète

Le son d’avoine peut par exemple être conseillé dans les cas de diabète de type 2, ce dernier ayant un index glycémique faible (15) et pouvant absorber des nutriments comme le sucre. Il faut cependant rester vigilant : le son d’avoine ne permet en aucun cas de remplacer un régime pauvre en sucre nécessaire chez les personnes diabétiques. C’est uniquement associé à un régime spécial qu’il favoriserait la stabilisation de la glycémie (taux de sucre dans le sang). Sa consommation régulière aurait cependant un impact non négligeable sur le métabolisme des personnes en pré-diabète.

Des effets sur le cholestérol

Le son d’avoine fait partie des produits de santé naturels ayant le plus d’impact sur le taux de cholestéroldans le sang. Ainsi, le son d’avoine est le premier des aliments naturels à avoir reçu le label de l’American Heart Association qui permet désormais aux fabricants de le recommander en prévention des maladies cardio-vasculaires.

En prévention du cancer colorectal

Des études américaines affirment que le son d’avoine pourrait prévenir le cancer colorectal dans la mesure où, associé à une bonne hydratation, il se gorge d’eau et agit comme une éponge dans l’intestin. Sa teneur en fibres solubles, également reconnues pour prévenir le cancer du côlon, permet de protéger la paroi intestinale tout en stimulant le transit.

Les apports nutritionnels du son d’avoine

Une portion de son d’avoine…

Contrairement à ce qu’on peut penser, le son d’avoine reste calorique. A raison de 350 calories en moyenne pour 100 g, soit l’équivalent d’un pain au chocolat ou de la moitié d’un camembert, mieux vaut en consommer 3 c. à soupe maximum dans le cadre d’une alimentation équilibrée.

Phosphore
Le phosphore joue un rôle essentiel dans la formation et le maintien de la santé des os et des dents, ainsi que dans la croissance des tissus.

Manganèse
Il facilite de nombreux processus métaboliques, autrement dit la transformation et l’assimilation des nutriments. Il participe également à la prévention des dommages causés par les radicaux libres, responsables de certains cancers par exemple.

Magnésium
Il contribue au développement osseux, à la construction des protéines, aux actions enzymatiques, à la contraction musculaire, à la santé dentaire et au fonctionnement du système immunitaire. Il joue aussi un rôle dans le métabolisme de l’énergie.

Fer
Le fer assure le transport de l’oxygène et la formation des globules rouges dans le sang. Il permet aussi la fabrication de nouvelles cellules, d’hormones et de neurotransmetteurs au sein du système nerveux.

Précautions particulères

Attention aux carences…

Bien que le son d’avoine ait des effets bénéfiques sur la santé, il ne faut pas le consommer sans modération. Il absorbe en partie les apports comme le sucre et le cholestérol, mais il a également tendance à absorber les nutriments bénéfiques à notre organisme. Il faut donc être vigilant et veiller à ne pas trop en consommer car il peut engendrer des carences et des baisses de forme.

Les apports en fibres

Bien que le son d’avoine en soit très riche, il ne doit pas constituer le seul apport en fibres solubles de l’alimentation. Il est nécessaire d’associer la consommation de son d’avoine à celle de fruits et légumes naturellement riches en fibres, comme le pamplemousse, le pruneau, le brocoli ou le poireau.

De plus, dans le cas d’un régime pour perdre du poids, le son d’avoine n’est pas pour autant un produit miracle. Les effets bénéfiques qu’il peut avoir sur la ligne se font dans le cadre d’une alimentation saine et équilibrée, où le grignotage est banni et où sa consommation reste raisonnable.

Si le son d’avoine se retrouve sur tant d’étals du marché aujourd’hui, c’est grâce au régime Dukan. Ni un bien, ni un mal si on le considère comme un aliment apportant des nutriments utiles à l’organisme, au même titre que d’autres aliments, et non comme un médicament capable de prodiges sur la santé.